Terrorisme : Sarajevo aurait évité le pire

20150910_175145_resized

Pas de trêve des confiseurs pour les autorités judiciaires bosniennes. C’est un peu le message qui transparaissait en filigrane ce samedi, de l’annonce, par un procureur anti-terroriste, de l’arrestation de 11 islamistes préparant un attentat à l’occasion des fêtes de fin d’année. Une attaque qui aurait pu tuer « une centaine de personnes ». Mises à mal par des dissensions ethniques ces derniers mois, la justice et les forces fédérales de sécurité bosniennes ont voulu faire montre, cette semaine, de leur utilité.

Mardi 22 décembre, le canton de Sarajevo a été le théâtre de plusieurs arrestations, notamment dans le quartier de Rajlovac, dans l’ouest de la capitale. Les individus interpellés sont soupçonnés d’avoir des liens avec le groupe Etat islamique, opérant essentiellement en Syrie et en Irak. Comme preuve de ces connexions, le parquet a diffusé, après leurs arrestations, la photo d’une salle de prière – installée dans une maison louée – dans laquelle se trouvait un panneau arborant les couleurs  de Daech. « Ils menaçaient de perpétrer une attaque à l’explosif dans laquelle une centaine de personnes seraient tuées », a précisé hier le procureur Dubravko Campara, cité par la RTRS.

Le 18 novembre dernier, deux soldats avaient été tués à l’arme automatique dans une salle de sport de ce même quartier de Rajlovac. Le tueur s’était suicidé par la suite. Pour l’heure aucun lien formel n’a été établi entre ces deux évènements.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :